Aujourd’hui : mardi 02 septembre 2014 de 09h30 à 19h00
Plus d'infos sur les horaires d'ouvertures

Les Offres
du Mémorial

Accueil › › L'actualité du mémorial › Expositions

Expositions

Romanin l'autre Jean Moulin
Romanin l'autre Jean Moulin
Agrandir l'image Romanin l'autre Jean Moulin

Exposition du 11 mai au 5 août 2011, placée sous le haut patronage de Monsieur Gérard Larcher, Président du Sénat.

 

 

Exposition prolongée jusqu'au 5 septembre 2011.

 

 

Derrière Jean Moulin, haut-fonctionnaire de l’administration préfectorale, chef de l’armée des ombres et martyr de la résistance se cache, sous le pseudonyme de Romanin, un artiste et un amateur d’art.

Dessinateur de talent à la vocation précoce, Jean Moulin se plait très tôt à caricaturer ses contemporains et à porter un regard tantôt incisif, tantôt amusé sur le monde de son temps. Dans les dessins qu’il publie dans la presse satirique de l’entre-deux-guerres, Jean Moulin alias Romanin croque d’un œil averti les travers du monde politique et l’arrivée des dictatures en Europe. Le trait est plus léger lorsqu’il porte son regard sur les femmes de la belle époque, le monde des cabarets ou encore l’univers des salons mondains dans les années 1930.



L’exposition « Romanin, l’autre Jean Moulin » présentée au Mémorial Charles de Gaulle présente un ensemble exceptionnel de 120 œuvres réalisées par Jean Moulin. Celles-ci sont issues des collections du Musée des Beaux-arts de Béziers, du Musée Jean Moulin de la Ville de Paris et des Archives Départementales des Alpes Maritimes. Cette exposition reçoit le soutien de l'Office national des Anciens Combattants de la Haute-Marne et d'EDF Champagne-Ardenne.

 

Pour en savoir plus sur l'exposition, cliquez ici.

 

 

 

 

 

Mais Jean Moulin, c’est aussi un amateur d’art et un collectionneur passionné. Dans sa collection de toiles, se croisent des grands noms de l’art moderne : Dufy, Chirico, Friesz, Survage, Soutine…. Une passion que Jean Moulin met au service de son engagement résistant en ouvrant en 1943 à Nice une galerie d’art pour couvrir ses activités clandestines.






Restez informés en vous abonnant
à notre lettre d’information :